Collaborateurs principaux :  S. La Branche et J. Fradin

Dans le cadre du parcours "Du coeur aux actes" de Heart Leadership University dédié au processus transformatif des collaborateurs au sein d’entreprises (intégration du leadership éclairé par l’intelligence du cœur), nous sommes associés au GIECo afin d'être accompagnés dans l'évaluation du parcours. Nous avons le désir de créer et d’utiliser des leviers à actionner pour que leur parcours soit transformatif ; que le leadership puisse prendre forme à partir de plusieurs leviers collectivement appelés « intelligence du cœur » (IdC) et qui comprend, entre autres : l’intuition, l’empathie, l’écoute active, le courage, la prise en compte des émotions... L’objectif n’est pas seulement de développer cette IdC mais de la traduire en actions concrètes. Ceci soulève plusieurs questions à la fois en termes de recherches et de pratiques dans la vie réelle des participants et dans le cadre du parcours :

  • Qu’est-ce que l’IdC (à la fois de manière conceptuelle ET pragmatique?)
  • Qu’est-ce que l’intuition et comment un individu peut-il la reconnaitre lorsqu’elle agit?
  • Comment objectiver ces notions, quelles en seraient les critères d’évaluations ?
  • Comment ensuite mobiliser les réponses à ces questions afin de nourrir, développer ou améliorer et ensuite, diffuser, un parcours d'apprentissage de l’IdC dans le leadership ?

 Dans ce cadre, la contribution du GIECo visera à :

  1. Apporter des éléments de réponses conceptuelles et opérationnelles à ces questions ; 
  2. Évaluer les impacts du parcours sur les réactions et les évolutions dans les attitudes des participants à l’égard de la prise en compte de l’intelligence du cœur dans le leadership, dans toutes ses facettes : intelligence émotionnelle, empathie, intuition, capacité à écouter/laisser parler son intuition, courage (de parler vrai, d’être soi, d’être aligné par rapport à ses valeurs, de prendre des décisions délicates…). 
  3. Évaluer les impacts du parcours (développement de l’IdC et de ses attributs chez les participants) sur les pratiques professionnelles des participants, le statut que les critères de l’IdC prend dans leurs décisions ; leur désir et leur intention de mise en œuvre des apprentissages issus du parcours dans leur travail;
  4. Analyser le processus de transformation lui-même dans un processus d’amélioration continue des méthodes utilisées dans le cadre de HLU, pour ensuite, le rendre ensuite plus facilement reproductible.