La bibliothèque la nuit de Alberto Manguel (2006)

 « Qu’elle soit constituée de quelques livres ou de volumes par milliers, qu’elle obéisse à une classification rigoureuse ou aléatoire, que les livres qui la composent soient alignés sur des étagères ou rangés dans des cartons, qu’est-ce qu’une bibliothèque, sinon l’éternelle compagne de tout lecteur – son rêve le plus cher ?

Après Une histoire de la lecture, Alberto Manguel offre un essai au propos formidablement complémentaire, d’où il ressort que construire une bibliothèque, privée ou publique, n’est rien de moins qu’une mise à l’épreuve d’ordre philosophique dont l’avènement annoncé de la bibliothèque électronique ne saurait réduire la portée. Voyage au cœur de nos livres et histoire de leurs demeures, La Bibliothèque, la nuit nous rappelle à quel point les livres, réinventant sans fin la “bibliothèque” qui les accueille, sont seuls maîtres de la lumière dans laquelle ils nous apparaissent – ces livres qui en savent décidément sur nous bien davantage que nous sur eux. »

Alberto Manguel est un écrivain, traducteur, journaliste et critique littéraire né en Argentine et citoyen canadien depuis 1985. Il a publié de nombreuses anthologies, des romans, des traductions et des essais traduits dans le monde entier. Il fut le « lecteur » de JL Borges devenu aveugle. Il réside désormais en France, dans le Poitou où se trouve sa bibliothèque personnelle regroupant plus de 30 000 ouvrages.

télécharger la fiche de lecture de ce livre